top of page

Une cuisine de saison,
saine, économe et durable, 
accessible à tous !

atelier-cuisine-végetale-toulouse.png

La programmation se fait par saison, cliquez sur la saison en cours et vous découvrirez l'ensemble des ateliers (enfants et adultes) et pour la saison suivante au plus tard un mois avant, suivez-la pour connaître toutes les actualités.

Pourquoi choisir une alimentation
saisonnière, locale et durable ?

L’alimentation est un sujet très personnel… 

fleurs.png

Voire intime car elle nous renvoie à nos habitudes de vie, nos croyances, nos valeurs et nos comportements.

Il est alors difficile de modifier ses habitudes alimentaires et délicat d’accompagner tout un chacun vers un changement alimentaire durable.

Une petite parenthèse pour y voir un peu plus clair sur les différentes appellations du mangeur :​

Omnivore

Consommer toutes sortes d’aliments (végétaux et animales).

Flexitarien-ne

Consommer tous en limitant la consommation de chair animale, elle passe au second plan.

Végétarien-ne

Ne plus consommer de chair animale (viande, poisson, fruits de mer et crustacés). Mais consommer tout ce qui est issu de l’animal (œuf crèmes produit laitier, fromage, beurre, miel) 

  • Lacto-végétarien consistant à consommer des produits laitiers mais pas d'oeufs

  • Lacto-ovo-végétarien permettant de consommer des produits laitiers et des oeufs, mais pas de viande ni de poisson

  • Le pesco-végétarien consistant à consommer du poisson, des produits laitiers et des oeufs mais pas de viande

Végétalien-ne

Ne plus consommer du tout de chair animale même les produits issus de l’animal.

Végan est un mode de vie plutôt qu'un régime

Il dépasse le strict cadre du choix personnel relié à la façon de se nourrir.

Plus de consommation animale dans quoi que ce soit, alimentation, prêt à porter, chaussures,

sac, cosmétiques, etc...

C’est exclure toute exploitation animale.

QUEL MANGEUR SOMMES NOUS ?

Cours de cuisine

QUEL MANGEUR VOULONS NOUS-ÊTRE  ?

Et pourtant, il s’avère aujourd’hui nécessaire de sensibiliser tout public à se tourner

vers une alimentation moins carnivore, plus végétarienne

et un mode de production moins intensif avec le moins d’intrants chimiques possible,

plus riche en biodiversité

en privilégiant les circuits courts et de proximité

sans oublier la saisonnalité.

Les produits de saison nous montrent tous leurs atouts :

Plus nutritifs….

Plus savoureux….

Plus économe….

 

Faites confiance à ces produits végétaux, consommez en plus.

  Diversifiez vos protéines,

Mettez à l'affiche les protéines végétales et au second plan les animales.

 Ces vedettes, en combinant les légumineuses et céréales ou oléagineux,  n’ont  rien à envier

aux produits carnés.

Ce Mariage est doté de tous les acides aminés essentiels :

Salutaire pour votre santé, votre environnement, votre planète 

et du bien à votre porte-monnaie !

selective-focus-shot-some-wheat-field.jpg

Quelques exemples :

  • Consommer quotidiennement de la viande, en particulier de la viande rouge ou du poisson est nuisible pour notre sqnté. 

Le fer est un minéral indispensable au fonctionnement de notre organisme.

Il se trouve dans l'alimentation et il se différencie ainsi :

Le fer héminique (composé ferreux) très bien assimilé par notre corps est issu de la viande et du poisson. 

Le fer non héminique moins bien assimilé par notre corps vient des légumineuses, des végétaux, des oléagineux, du tofu, des oeufs, etc...

Ce dernier doit être consommé tous les jours afin de ne pas avoir de carence en fer. L'autre, à l'inverse, en consommation excessive de fer héminique peut engendrer des réactions oxydatives produisant des radicaux libres (affaiblissement du système immunitaire et vieillissement prématuré de la peau, etc..). Cet excès peut endommager l'ADN menant à la production de cellules cancéreuses. 

   

                               

  • La production d’1 kg de viande émet 5 à 10 fois plus de gaz à effet de serre que celle d’1 kg de céréales.

  • Pour faire pousser 1 kg de légumineuses ou légumes secs, il faut 50 cl d’eau et pour 1 kg de bœuf, il faut 13 000 l d’eau !

  • Le prix du kg de céréales ou de légumineuses coûte 4 à 10 fois moins cher que le prix d' 1 kg de  viande ou de poisson 

Cela demande à réfléchir !

Cet accompagnement doit se faire dans la douceur, dans la réflexion, et dans le temps quel que soit le public en démontrant que manger sain et durable sans se ruiner est de l’ordre du possible.

 

Bien heureusement une nourriture de qualité 

n’est pas réservée uniquement aux personnes aisées financièrement.

En adoptant les bons réflexes alimentaires, avec un zest d’effort vous verrez tout le réconfort

et vous en deviendrez adepte. 

Les Bienfaits des Mets vous donneront les clés pratiques et concrètes pour réduire efficacement votre empreinte écologique alimentaire dans une démarche positive, réaliste et progressive

et cela sans frustration gustative.

Êtes-vous prêt(e) à relever ce défi en vous lançant dans cette belle aventure ?

Sylvie Norcia

Les champs de pissenlit

À propos de Sylvie Norcia 

 Après une formation « Cuisine, mode d’emploi » (Paris), chez le chef étoilé Thierry Marx, j'ai souhaité en savoir plus sur les produits consommés, je me suis penchée sur leur mode de production. J’ai découvert les méfaits...

bandeau saison estivale_edited.jpg

Ateliers cuisine végétarienne et végétale à venir

Notes d'été...Saison évocatrice de détente, de liberté et de plein air ; une façon de se relier à la nature et aux végétaux. Prendre le temps de s'approvisionner de produits locaux sur les marchés de plein vent et de remplir son panier de légumes et de fruits frais, gorgés d'eau, de vitamines et de minéraux. 

Faire la part belle aux salades de crudités, qux gaspachos, aux smooties, etc et aux préparations basiques et rapides avec une pointe de fantaisie. 

La devise de ses festivités estivales :

Un minimum de travail pour un maximum de saveurs pour le bonheur de nos papilles !

Découvrir les ateliers entreprises

Sans-titre---5.jpg

Suivez-moi sur Instagram

Contact
bottom of page